Les couleurs d'un vin et ses significations

Tous les vins ne sont pas de la même couleur, mais pourquoi ? La couleur d’un vin

Il y a deux éléments qui entrent en jeu quant à la couleur d’un vin : l’intensité et la couleur de sa robe. L’intensité d’un vin c’est sa transparence, son opacité. Quant à la couleur ce sont ces nuances et sa teinte qui nous intéressent. Il ne faut pas confondre les deux.

Des bouteilles de vins rosés

L'intensité du vin

Les techniques de production

L’intensité est, d’une part, liée aux techniques de production (rendement, maturité, macération, …). En réalité, le choix du vigneron dans la façon de produire influencera l’intensité de ses vins, mais certains points joueront un rôle plus important que d’autres : nous verrons les principaux.

Tout d’abord, le rendement pratiqué par le vigneron va avoir une incidence sur l’intensité. Selon le bon vouloir de chaque vigneron, ils auront des quantités différentes de grappes de raisin sur une même surface plantée. Or, un même pied partage ces colorants avec toutes les grappes. Ainsi, un plant avec moins de grappe fera des raisins plus pigmentés.

Mais ce n’est pas tout, la maturité du raisin aura aussi une conséquence sur l’intensité. La couleur de la peau change selon la maturité du raisin. Une bonne maturité, favorisée par le soleil, donne une couleur plus soutenue au raisin. Ainsi, un même cépage peut avoir une intensité différente selon le climat dans lequel il se trouve ou selon la date des vendanges. 

Lors de la vinification, il y a l’étape de la macération (lorsque les peaux de raisins sont laissées dans le jus). Cette technique de production a également un impact. En effet, la pigmentation contenue dans la peau de raisin s’extrait durant ce processus. Or, plus la macération est longue, plus les pigments ont le temps de s’extraire et colorera le vin d’une plus vive intensité.

Le(s) cépage(s)

D’autre part, le cépage a également un rôle conséquent dans l’intensité. En effet, il faut savoir que selon le type de raisin (cépage), il y aura un rapport peau/jus différent. La peau donnant la couleur mais également l’intensité, un raisin ayant beaucoup de peau sera plus intense.

L'âge du vin

Et pour finir, l’âge est la dernière variable qui va jouer sur l’intensité. Le vin, avec l’âge, change d’intensité. Dans le cas d’un vin blanc, la couleur, avec la vieillesse, va se colorer mais également gagner en intensité. Dans le cas d’un rouge, c’est le contraire mais également plus subtil : avec le temps le rouge perd de sa pigmentation et devient plus pâle. 

La robe du vin

La couleur de la robe est causée par plusieurs éléments : le cépage et l’âge du vin.

De la même manière que pour l’intensité, chaque cépage a ses caractéristiques et des pigments différents qui donnent la couleur au vin.

L’âge du vin influe également sur la couleur du vin. En effet, avec l’âge, le vin blanc va brunir en passant d’abord par les couleurs dorés et ambrés. De même pour le vin rouge qui va brunir après être passé d’une teinte violette à une teinte rubis puis à une teinte Grenat voire tuilée. Concernant le rosé, il sera dans des tons rosés durant sa jeunesse mais en vieillissant tendra vers des tons saumon et puis vers l’orange.

Une petite conclusion sur les couleurs des vins et leurs significations

Comme nous avons pu le voir précédemment, la couleur d’un vin permet de donner un indicatif sur son âge mais également sur le cépage dont il provient et éventuellement sur les méthodes de production utilisées par le vigneron. Elle permettra aussi, par le biais de l’intensité, d’estimer l’acidité du vin (en générale) : un vin clair sera plus acide qu’un vin foncé.

Il faut également noter qu’un rosé n’est pas un mélange de vin blanc et de vin rouge et que sa couleur provient également de méthodes utilisées pour la vinification. Si vous voulez vous renseigner sur la fabrication du vin , je vous invite à lire l’article que nous avons écrit à ce sujet.

Le vin rouge, comme le vin blanc, lorsqu’ils vieillissent auront une couleur plus orangée. 

Synthèse de la couleur d’un vin blanc

Un vin blanc jeune sera en général jaune pâle avec des reflets verts, aussi signe d’un vin blanc sec. Un vin blanc plus vieux sera d’un jaune plus prononcé avec des reflets or, aussi signe d’un vin blanc liquoreux (fruité).

Synthèse de la couleur d’un vin rouge

Un vin rouge violacé est un vin rouge jeune alors qu’un vin rouge brique sera un vin mature (souvent de garde).

Notre article vous a aidé ? Vous aimez notre article ? Alors partagez le (à gauche de l'écran) et aimez nos pages sur les réseaux sociaux !!!
Besoin de renseignement ?

Nous sommes à votre disposition !

Remplissez le formulaire et un des membres de notre
équipe vous répondra dans les plus brefs délais.

X
CONTACTEZ-NOUS
13 Partages
Partagez13