Comment lire une étiquette de vin ?

Gros plan sur l'étiquette d'un vin

Lorsque l’on veut choisir une bouteille de vin, généralement nous allons nous fier à l’étiquette de vin. Mais alors, qu’est-ce que l’étiquette de vin nous dit ?

Tout d’abord, toujours vérifier s’il n’y a pas une contre étiquette à l’arrière de la bouteille de vin. Certains producteurs, par soucis d’épuration et de beauté, rajoutent cette contre étiquette. Ainsi, elle peut contenir des informations utiles qui ne se trouvent pas sur l’avant de la bouteille.

Les informations données sur la bouteille sont divisées en deux catégories : obligatoires et facultatives.

Les informations obligatoires

L'appellation du vin

Tout d’abord, nous trouvons sur l’étiquette l’appellation du vin. Elle indique la zone de production (origine géographique) et certifie que le cahier des charges est respecté. Il en existe quatre catégories :

  • Appellation d’origine contrôlé (AOC) ou protégée (AOP) : ils permettent une très bonne traçabilité et remplissent un cahier des charges complet qui assure une cohérence entre les vins des mêmes régions ;
  • Indication géographique protégée (IGP)/vins de pays : régionaux, départementaux ou locaux, ils proviennent d’une zone géographique délimitée et ont certains critères à remplir (cépage par exemple) ;
  • Vin de table : ils n’ont aucun label et ont l’interdiction d’afficher la provenance du vin
  • Vin délimité de qualité supérieur (VDQS) : ils remplissent un cahier des charges très complet et strictement contrôlés.

Contenance et teneur en alcool

Ensuite, nous trouvons également obligatoirement la contenance et la teneur en alcool. La teneur en alcool peut être un indice sur la qualité du vin. En effet, un vin avec un faible taux d’alcool peut laisser entendre une mauvaise qualité. Le taux d’alcool est lié à la maturité du raisin : un raisin plus mature donnera un taux d’alcool plus conséquent. En moyenne, nous avons pour un rosé 9 à 12% de degré d’alcool, pour un blanc ou un rouge plus de 12% et pour un liquoreux plus de 13%.

Le domaine

Le nom du vignoble (le domaine) est aussi obligatoire. Il identifie clairement le producteur d’un vin et l’ensemble des moyens de production utilisés. Si vous vous y connaissez en vignoble, cela peut être un indice sur la qualité.

L'embouteilleur

Nous retrouvons aussi le nom et l’adresse de l’embouteilleur. L’embouteillage peut être fait directement par le vignoble. Dans ce cas, ce sera souvent indiqué par « mis en bouteille au château ». Ce n’est pas forcément le producteur qui met en bouteille, ce n’est pas pour autant signe d’une mauvaise qualité.

Messages sanitaires

Des messages sanitaires sont obligatoires notamment pour les femmes enceintes. Ainsi, nous pouvons trouver un pictogramme ci-contre sur la bouteille. Ce pictogramme peut être remplacé par le message « la consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant ».

dessin noir d'une femme enceinte buvant un verre dans un rond rouge rayé
Allergènes

Pour finir, il y a l’obligation de mettre les allergènes sur la bouteille. Ainsi, la présence d’anhydride sulfureux (sulfites) doit être clairement spécifiée. Pour les vins après 2012, ils doivent aussi mentionner les produits à base d’œuf ou de lait utilisés lors de la vinification, dans le cas où des résidus sont décelables.

Les informations facultatives

Il existe de nombreuses autres informations qui peuvent être ajoutées sur les étiquettes. Ces informations peuvent être utiles car elles apportent toujours des indications en plus pour choisir son vin. Nous allons en voir quelques-unes qui peuvent être intéressantes ou au contraire qui peuvent être piégeuses.

Le millésime

Une information qui peut s’avérer précieuse est le millésime. Le millésime est l’année de récolte. Cette information, si elle est présente, peut-être intéressante pour deux choses. Premièrement, cela permet d’avoir une meilleure idée sur la maturité du raisin utilisé (et donc sur un vin plus ou moins sucré). Deuxièmement, le millésime aide également à déterminer quand consommer un vin de garde. Pour cela, il faut avoir des connaissances au préalable sur les vins de gardes. N’hésitez pas à regarder notre

Les cépages

La présence du cépage est une information facultative que nous retrouvons souvent. Il est indiqué uniquement si le cépage est présent à 100% dans le vin ou bien tous les cépages présents sont mentionnés. Ainsi, si vous aimez certains vins, vous pouvez chercher directement avec les noms de cépages d’autres vins qui pourraient vous plaire (et éventuellement être moins cher s’il est moins connu).

Premier cru et grand cru

Premier cru et grand cru, des appellations assez recherchées que l’on retrouve sur certaines bouteilles. Généralement, seules certaines régions peuvent y prétendre et c’est un gage de qualité. En effet, ce sont des communes ou des parcelles où la production est de haute qualité. Un grand cru est de plus haute qualité qu’un 1er cru.

Grand vin

On trouve également des mentions « Grand vin », « cuvée prestige », … Ces indications n’apportent aucune valeur. En effet, cela est une stratégie visant à attirer l’œil et à mettre le vin en avant. Il n’y a aucune réglementation ou restriction sur ces mentions : tout le monde peut les mentionner. Cependant, « Grand vin » a une valeur significative dans un cas seulement : lorsqu’il s’agit de bourgognes.

Médailles et récompenses

Pour finir, parlons des médailles et récompenses. On retrouve parfois des médailles ou récompenses sur les vins dans les rayons. Ces derniers ne sont pas forcément représentatifs d’un excellent vin. Malgré qu’ils soient médaillés ou récompensés par des experts aptes à juger les vins, beaucoup de participant repartent avec lors des concours. De plus, n’est jugé que celui qui participe. Donc de bons vins, voire très bons, peuvent être sans récompenses ou médailles car ils n’ont pas participé aux concours.

Il existe encore de nombreuses indications qui peuvent se trouver sur les étiquettes et être utiles (les accords mets/vin, le type de vin, …).

Un petit mot de fin...

Pour conclure, l’étiquette ne sera jamais vraiment un gage de la qualité du vin. Le seul véritable moyen de savoir la qualité du vin est de le goûter. Cependant, elle peut aider à s’orienter vers un certain vin ou bien à envisager un niveau de qualité sur un vin.

Besoin de renseignement ?

Nous sommes à votre disposition !

Remplissez le formulaire et un des membres de notre
équipe vous répondra dans les plus brefs délais.

X
CONTACTEZ-NOUS
22 Partages
Partagez22