Comment différencier un vin de garde d'un vin à consommer prochainement ?

Qu’est-ce qu’un vin de garde ? Tout simplement, c’est un vin destiné à être gardé plusieurs années jusqu’à ce qu’il arrive à maturité pour être dégusté. Le vin vieillit avec l’âge et s’améliore. Cependant, passé un certain stade de vieillissement, il va perdre de sa qualité.

Pour savoir si vous choisissez un vin de garde ou non, il vous faut estimer la période à laquelle vous souhaitez l’ouvrir. Si c’est dans 5 ou 10 ans préférez un vin de garde et si c’est dans les mois ou les 2-3 années à venir, préférez un vin au millésime proche. Si vous tendez vers le premier, faite attention à l’appellation car selon cette appellation, il pourra être plus ou moins conservé. 

Le cycle de vie du vin

Avant d’entrer dans le vif du sujet, parlons un peu des différents stades du vin de garde. Il va se bonifier avec le temps, mais ce n’est pas sûr que vous le trouviez à votre goût. Certaines personnes aiment le boire assez tôt car ils préfèrent un vin moins souple, plus riche en tanin et plus acide.

Comme le montre le schéma ci-dessous, un vin a trois stades de vie : la jeunesse, la maturité et le déclin (vieillis).

courbe en forme de cloche représentant la qualité gustative en fonction du temps

La jeunesse

C’est la première étape de vie d’un vin de garde. Elle se caractérise par une forte présence en tanin, une structure marquée et généralement des notes florales et fruités ainsi qu’un côté boisé si il a été élevé en fut de chêne. Dans sa jeunesse, il est aussi assez acide.

Lors de la jeunesse, il existe un « repli », c’est-à-dire, un moment durant lequel le vin va décliner avant de reprendre sa course à une meilleure expérience gustative. On appelle ce moment « la maladie de la bouteille ». Il peut durer quelques mois. Durant cette période, le vin est dit fermé : il exprime peu d’arôme.

La maturité

Les arômes fruités ayant eu le temps de mûrir, le vin sera plus sucré au cours de cette phase. Les notes boisées vont s’atténuer et laisser place à des notes animales. Le vin sera également plus souple car le tanin sera moins présent ainsi que l’acidité.

Durant cette période, avant l’apogée, il y a une autre phase de repli.

La maturité atteint son sommet, c’est l’apogée. Le vin va se complexifier et dévoiler plus d’arômes et plus de souplesse. L’acidité aura quasiment disparu. C’est à ce moment qu’il est conseillé de boire le vin. Je dis bien conseillé car il est possible que vous aimiez les vins plus forts, plus acides et donc que vous ouvriez la bouteille plus tôt.

Le déclin

Après l’apogée arrive le déclin : le vin perd de sa valeur gustative. En effet, le vin s’oxyde. Cette phase est assez reconnaissable par la couleur du vin : il tendra vers un brun. L’oxydation se remarquera également à travers le goût du vin.

Comment reconnaître un vin de garde ?

Mais alors comment discerner le vin de garde dans la cave à vin ou le rayon du magasin ? En effet, aucune mention n’est écrite sur l’étiquette indiquant la durée de la garde et si il fait partie de cette gamme ou non. 

Si vous allez dans une cave à vin, alors vous êtes chanceux. En effet, le caviste s’y connait et vous aiguillera sans soucis vers le vin que vous recherchez. Il vous indiquera aussi la durée de garde de ce dernier.

En revanche, en magasin, vous ne trouverez aucun professionnel pour vous aider. Le seul moyen dans ce cas est de goûter… Cependant, il est vivement déconseillé d’acheter un vin de garde en grande surface. En effet, la façon dont le vin est conservé à une importance significative et la conservation n’est pas tout le temps optimisée. 

Toutefois, si vous achetez en grande surface, voici quelques conseils. 

Un vin de garde a une certaine structure et une complexité aromatique. La structure d’un vin de garde doit être puissante. Cela signifie que plus il est acide, plus il a d’alcool et de tanin, plus le vin a un potentiel de garde. La structure ne fait pas tout, il faut également une complexité aromatique importante. Ces deux éléments nécessaires pour un vin de garde sont influencés par plusieurs variables : le millésime, la concentration, l’acidité, le cépage, les techniques de vinification, …

vieille bouteille de vin calée sur un trépied

Une petite conclusion sur la reconnaissance du vin de garde

Pour conclure, un vin de garde peut se boire dans la foulée ou bien avec attente, cela dépendra de vos goûts en matière de vin. Afin de trouver le bon vin de garde, il est fortement conseillé de vous diriger vers un caviste qui sera vous aiguiller au mieux et qui connait ses produits. Toutefois, acheter en magasin est possible mais dans ce cas, le seul moyen de savoir si ce dernier est de garde, est de le tester. Vos goûts et votre palais saurons vous guider au mieux. 

Notre article vous a aidé ? Vous aimez notre article ? Alors partagez le (à gauche de l'écran) et aimez nos pages sur les réseaux sociaux !!!
Besoin de renseignement ?

Nous sommes à votre disposition !

Remplissez le formulaire et un des membres de notre
équipe vous répondra dans les plus brefs délais.

X
CONTACTEZ-NOUS
32 Partages
Partagez32