Le bio, une nouvelle tendance

Le bio devient aujourd’hui une véritable tendance. Dans un contexte de changement radical des modes de consommation, une prise de conscience se fait et le bio se fait apprécier. Ce marché ne cesse de croître.

Une chemin de terre entouré de vignes avec un panneau label bio

Les raisons de la tendance

Mais pourquoi cette tendance ? C’est un courant surtout suivi par les jeunes. Ils sont plus informés mais surtout bien plus sensibilisés au développement durable. En effet, manger bio c’est, pour beaucoup, un respect envers l’environnement mais aussi manger plus sainement (sans tous les produits chimiques). Ce respect se fait autant sur les animaux que sur les terres.

Le bio et le vin

Aujourd’hui, de plus en plus, nous voyons cette tendance s’étendre aux vins.

En réponse aux attentes du marché, il y a de plus en plus de vins bio et biodynamique en rayon du supermarché ou de la cave à vin. Cette tendance se mélange au fait que les personnes boivent moins d’alcool mais de meilleure qualité. Ces deux tendances combinées sont sources d’opportunités pour ce marché de niche qu’est le vin bio. Le succès est tel que, d’après une étude de l’IWSR, le marché va doubler d’ici 2022, soit en 3 ans.

L’essor de marché du vin bio est poussé par l’augmentation récente du pouvoir d’achat des ménages. Les ménages ont plus les moyens d’acheter de bons vins et surtout des vins « meilleurs pour la santé ». En effet, le bio est considéré meilleur pour la santé car il exclut ou diminue les doses d’agents néfastes pour la santé.

Chaque année, le nombre de vignoble bio augmente. En un an, ils se sont étendus de 20%, passant de près de 70 000 hectares en 2017 à plus de 90 000 hectares en 2018. Aujourd’hui, les vignes bios représentent 12% des vignes en France. Ces vignes converties en bio sont principalement regroupées dans certaines régions : Occitanie, Provence-Alpes-Côte-D’azur, bourgogne-Franche-Comté et Pays-de-la-Loire. 

Outre le potentiel de marché, les vignerons produisent du vin bio pour des raisons de valeurs. Il y a un véritable respect de leur terre. Le but est de produire tout en respectant leur environnement, que ce soit les produits qu’ils produisent ou leur terre. Cela demande du travail en plus qu’ils acceptent avec joie.

L’essor de ce marché est tel que le secteur recrute beaucoup dans le bio et les emplois sont bien plus stable également.

Notre article vous a aidé ? Vous aimez notre article ? Alors partagez le (à gauche de l'écran) et aimez nos pages sur les réseaux sociaux !!!
Besoin de renseignement ?

Nous sommes à votre disposition !

Remplissez le formulaire et un des membres de notre
équipe vous répondra dans les plus brefs délais.

X
CONTACTEZ-NOUS
0 Partages
Partagez