Déguster oui ! Mais dans quel verre ?

Déguster oui ! Mais dans quel verre ?

La dégustation est un élément autour duquel tournent toutes ou la plupart de vos ventes ? Dans ce cas-là rien ne doit être laissé au hasard, à commencer par le verre.

La forme

Cette dernière est déterminante pour la dégustation car elle pourra dévoiler toutes les richesses d’un vin comme elle pourra les masquer et les gâcher.

Pour réussir ce choix, il faut éviter les extrêmes :

– le haut ne doit pas être trop large pour ne pas laisser s’échapper les arômes, ni trop étroit car il les emprisonnerait ;

– la base ne doit pas être trop large afin ne pas trop oxygéner le vin, ni trop étroite car elle empêcherait les arômes de s’épanouir.

En bref, l’idéal est un verre (à pied) à la base suffisamment large pour oxygéner le vin et resserré en haut pour bien faire ressortir le bouquet tout en le concentrant.

Le top des verres de dégustation ?

Le verre à vin Hélicium d’Arnaud Baratte est conçu pour cela. L’intérieur de ce dernier comprend trois pales qui aident efficacement à l’oxygénation du vin (3 x plus qu’un verre ordinaire)

Forme idéale pour verre de dégustation
Verre de dégustation hélicium
Forme idéale verre de champagne

Les vins effervescents (notamment le champagne) ont un traitement à part :

– la coupe favorise une fuite très rapide du CO2 ce qui se manifestera par une durée d’effervescence très brève ;

– la flûte permet une effervescence plus longue mais empêche les arômes de se libérer pleinement.

Le verre à champagne idéal est fin, serré à la base puis légèrement bombé pour laisser s’exprimer à la fois les bulles et les arômes.

Le remplissage

Pour déguster un vin, l’idéal est de remplir le verre au tiers pour permettre une bonne oxygénation.

Pour déguster un vin effervescent, l’idéal est de remplir le verre à moitié.

Notre article vous a aidé ? Vous aimez notre article ? Alors partagez le (à gauche de l'écran) et aimez nos pages sur les réseaux sociaux !!!

Laisser un commentaire